mercredi 19 août 2009

L'Arrivée des Augustes - Denier de Septime Sévère (Rome, 202)

L'adventus, l'arrivée, est la contrepartie de la profectio, le départ. Généralement, l'empereur est tourné vers la gauche, car il revient vers Rome d'où il était parti. Ce denier a été frappé en 202 à l'occasion du grand retour de la famille impériale après la campagne parthique. Il s'agit du deuxième adventus célébré sur les monnaies de Septime Sévère. Le premier eut lieu en 196, au plus tard en juin 197 après les victoires sur les usurpateurs Pescennius Niger et Clodius Albinus. Mais à l'été 197, la famille impériale repart pour l'Orient pour ne revenir donc qu'en 202. Après ce retour dans la capitale de nombreuses festivités eurent lieu: triomphe, mariage de Caracalla et décennales de l'empereur.



n°S24

Dénomination: Denier

Empereur: Septime Sévère

Avers: SEVERVS - PIVS AVG - Tête laurée à droite.

Revers: ADVENT AVGG - Septime Sévère en habit militaire, à cheval à gauche, tenant une haste, et précédé d'un soldat à pied tenant un vexillum et menant le cheval.

Atelier (année de frappe): Rome (202)

Références: RSC 1 (45£) - RIC 248 (S) - BMC 304-6 - Hill 559 (S2) - BnF 6258-9

Caractéristiques: Argent, 18mm, 3.2g, 6h.

Note: Le redoublement de la lettre G dans la légende de revers ADVENT AVGG indique que les Augustes sont au nombre de deux: Septime Sévère et Caracalla. C'est le cas depuis l'accession à l'Augustat du fils aîné de l'empereur en 198. Lors du premier adventus en 196, la légende n'indiquait qu'un seul Auguste.

Commentaire:

Observons attentivement la scène du revers. Le soldat qui précède le cheval de l'empereur est casqué et porte un vexillum, étendard de la cavalerie romaine. Ce carré de tissu accroché à une traverse horizontale est l'insigne particulier de cette unité.


Détails de la colonne trajane (Rome)




Détail de l'arc de Constantin (Rome)

Quant à l'empereur, la barbe nous rend son portrait reconnaissable, son cheval est cabré, une des figures équestres les plus impressionnantes. Il salue ses troupes et le peuple qui l'acclame après ses victoires sur les Parthes. Il porte une haste, arme et symbole de son pouvoir militaire. Cette lance, à l'image d'un sceptre long, n'a pas de pointe; elle était remise en récompense au légionnaire qui s'était distingué sur le champ de bataille. L'empereur a revêtu le paludamentum, ce manteau pourpre hérité des généraux de la République, il est retenu à l'épaule par une fibule. Enfin, Septime Sévère est ceint de la couronne de laurier des généraux victorieux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire