lundi 10 août 2009

Un nouvel épithète pour Cérès: FRUGIFERA

Cérès, déesse de l'agriculture, se retrouve relativement abondamment sur le monnayage impérial romain. Ce qui est nouveau avec les Sévères, c'est l'adjonction de l'épithète Frugifera.

n°J12

Dénomination: Denier

Impératrice: Julia Domna

Avers: IVLIA - AVGVSTA - Buste drapé à droite.

Revers: CERERI - FRVGIF - Cérès assise à gauche, tenant deux épis pointés vers le sol de la main droite et un long flambeau allumé de la gauche.

Atelier (année de frappe): Rome (200)

Références: RSC 14 (25$) - RIC S546 (S) - BMC S10-3 - Hill 424 (S2) - BnF 6578-9 & A.V.1137

Caractéristiques: Argent, 19mm, 3.26g, 5h. - Ex. HD Rauch

Note: Ce type existe aussi à Laodicée. On remarquera les détails végétaux de la hampe du flambeau. Sur certains exemplaires, le flambeau est remplacé par un sceptre long.


Détails du flambeau de CérèsCommentaire:

Cérès est une déesse importante, car elle est liée aux récoltes et donc à la nourriture, vitale pour tout être humain. On a ici l'inscription CERERI FRVGIFERAE, "à Cérès la féconde", la "fructueuse". Cérès est donc celle qui porte les fruits de la Terre et qui apporte l'abondance aux hommes. Elle est reliée intimement à la Fécondité et est donc la "contrepartie matérielle des bienfaits spirituels d'un bon règne", comme le dit Mattingly. Ce terme Frugifera qui apparait à Antioche pour Pescennius Niger et est repris par Septime Sévère et son épouse, semble être d'origine orientale. Il est donc nouveau sur le monnayage romain.


Cérès (Musée Pio Clementino - Vatican)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire