samedi 28 août 2010

Neptune sur un denier de Septime Sévère (Rome, 209)

Cette monnaie est classée par Hill dans la première émission du règne conjoint de Septime Sévère, Caracalla et Géta. C'est la première fois qu'officiellement trois Augustes sont au pouvoir. La dix-huitième puissance tribunicienne date ce denier de 209 alors que les empereurs sont en Bretagne. La traversée a dû se faire depuis le port d'embarquement de Boulogne (Gesoriacum). Sévère remercie ainsi le dieu des mers pour la traversée sans encombre de la Manche avec ses légions. Il faut dire que la province de Bretagne constitue le finistère de leur empire, une île un peu à l'écart, face aux rochers et aux flots de l'Océan. Les Romains, peuple terrestre et non marin, craignent le dieu des mers dont les colères, matérialisées par des tempêtes sont redoutables et redoutées. On pensera bien évidemment aux mésaventures d'Ulysse errant vingt années en Méditerranée à cause du courroux de Poséidon, l'équivalent grec de Neptune.


n° S19

Dénomination: Denier

Empereur: Septime Sévère

Avers: SEVERVS - PIVS AVG - Tête laurée à droite.

Revers: P M TR P XVII - COS III P P - Neptune debout à gauche, nu avec un manteau sur l'épaule, le pied droit sur un rocher, tenant un trident de la main gauche, la main droite reposant sur son genou droit.

Atelier (année de frappe): Rome (209)

Références: RSC 529 (25£) - RIC 228 (C) - BMC G3-4 - Hill 1059 (C) - BnF 6482 

Caractéristiques: Argent, 18mm, 2.77g, 12h.

Note: Il s'agit de la première apparition de Neptune dans le monnayage de Septime Sévère. Notons que Septime Sévère est le seul de la famille à faire figurer cette divinité sur ses monnaies, par ailleurs toutes des deniers.
On retrouvera Neptune sur les deniers de Sévère en 210, puis en 211, dernière année du règne de l'empereur africain.

Commentaire:

Neptune est immédiatement reconnaissable à son attribut principal, le trident. Cette longue fourche pouvant servir à la pêche est aussi l'arme du rétiaire, ce gladiateur maniant le filet, autre instrument de pêche.
Le dieu des mers est souvent représenté sur les monnaies romaines afin de célébrer des victoires navales, comme par exemple sur les asses avec Agrippa à l'avers. Neptune, dieu des navires et de la navigation, est également celui des chevaux. Contrairement aux autres dieux dont les offrandes étaient jetées au feu, les divinités aquatiques avaient les leurs jetées dans les eaux.
La statuette d'une trentaine de centimètres ci-dessous date du I ou IIème siècle ap. J.-C. et a été retrouvée à Divodurum, l'actuelle Metz. Neptune tenait dans sa main droite, comme sur la monnaie, un trident. Comme il règne sur toutes les eaux, mers et océan, mais aussi fleuves et rivières, de nombreuses statuettes de cette divinité on été retrouvées près des cours d'eau, en Gaule notamment.


Statuette en bronze de Neptune (Musée du Louvre, Paris)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire