dimanche 9 octobre 2011

Un Mars belliqueux sur un denier de Caracalla - Rome (208)

En 208, la campagne contre les tribus du nord de la Bretagne qui menacent cette province insulaire septentrionale de l'Empire est annoncée. Quelle meilleure publicité que le dieu de la Guerre en personne pour annoncer aux Romains le départ de leurs empereurs pour le champ de bataille? Sur ce denier Mars en arme, à l'allure de soldat romain progressant avec précaution, protégé par son casque et son bouclier, lance pointée vers l'ennemi, est parfaitement adapté pour représenter une guerre en marche.
Mars, fils de Jupiter et Junon, est un dieu particulièrement honoré par les Romains en tant que père de Romulus et Remus. Il avait un autel sur le Champ de Mars et était particulièrement honoré par les légions aux mois de mars (qui avait été le premier mois de l'année pendant très longtemps et marquait le début de la saison guerrière) et d'octobre qui clôturait cette période de combats.
On notera enfin le portrait de Caracalla typique de cette année 208, où les favoris descendent bas sur la mâchoire sans pour autant former une barbe qui n'apparaitra plus distinctement que l'année suivante.


n° C61 

Dénomination: Denier

Empereur: Caracalla

Avers: ANTONINVS - PIVS AVG - Tête laurée à droite.

Revers: PONTIF TR P - XI COS III - Mars, en habit militaire, avec le manteau flottant derrière lui, de face, avançant lentement vers la droite, tenant une haste et un bouclier.

Atelier (année de frappe): Rome (208)

Références: RSC 447 (25£) - RIC 100 (C) - BMC S569-70 - Hill 982 (C) - BnF 6892-3 (la 6891 est un faux d'époque)

Caractéristiques: Argent, 19mm, 3.1g, 6h - Ex. Noël.

Note: les variations des graveurs dans l'attitude de Mars ont conduit Cohen à distinguer deux monnaies alors qu'il s'agit d'une seule (C446 et C447 avec pour cette dernière la mention "en posture de combat" ajoutée à la description de la première).

Commentaire:

Les représentations de Mars sur les deniers de Caracalla peuvent être pacifiques ou statiques. Ici, nous avons un dieu de la Guerre dynamique, son manteau flotte derrière lui renforçant cette impression de mouvement, son bouclier n'est pas posé au sol mais utilisé pour se défendre. Enfin, la haste est pointée vers l'avant, légèrement vers le haut, prête à être employée face à l'ennemi. On retrouve ici le type de Mars Ultor, le Vengeur, dont le temple se trouvait dans le forum d'Auguste.


Temple de Mars Ultor sur la maquette de Gismondi au musée de la Civilisation romaine (Rome)

La statue ci-dessous, longtemps identifiée à Pyrrhus, le roi d'Epire, est en fait une représentation de Mars debout portant la lorica (cuirasse). Trouvée au XVIème siècle près du forum de Nerva, elle serait datée de l'époque flavienne au Ier siècle et aurait été placée à l'extérieur du temple de Mars Ultor.


Statue de Mars (Musées Capitolins, Rome)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire