dimanche 20 juin 2010

La Victoire dans un bige: une référence à des combats africains? (denier de Septime Sévère - Rome 207)

Cette monnaie est non datée, au droit la légende SEVERVS PIVS AVG est active entre 201 et 210. Le revers est consacré à la Victoire des Augustes (le redoublement du G final marque le pluriel). Or il y a peu de campagnes militaires durant ces presque dix années. Hill place ce denier dans une émission spéciale consacrée à des victoires en Afrique en 207, année où il y a deux Augustes, Septime Sévère et son fils aîné Caracalla. Ce qui est curieux, c'est l'utilisation d'un type aussi exceptionnel pour une campagne militaire somme toute mineure. En effet, aucun auteur n'évoque de combats militaires entre le triomphe parthique à l'orée du IIIème siècle et la campagne de Bretagne à partir de 208. Néanmoins des documents numismatiques remplissent les vides! En l'occurrence, des monnaies de 207 (quinzième puissance tribunicienne) évoquent la présence de l'empereur sur le continent africain et les accents martiaux des types monétaires ne laissent planer aucun doute quant à la raison de la présence de Sévère dans cette province (revers avec Africa, l'empereur à cheval combattant, trophée, Victoire). Tout le problème est de savoir si la Victoire dans le bige est à rattacher à ces événements ou si elle fait référence à une victoire ultérieure durant la guerre en Bretagne.
Mattingly, quant à lui dans le BMC, place en effet cette monnaie en 210 dans le cadre de la campagne britannique. Une étude approfondie (peut-être réalisée par l'un des deux auteurs?) des coins d'avers permettrait de trancher cette question. Il faudrait donc trouver des coins de droit reliant cette monnaie non datée à d'autres parfaitement datés par la titulature continuant sur les revers.


n° S74

Dénomination: Denier 

Empereur: Septime Sévère

Avers: SEVERVS - PIVS AVG - Tête laurée à droite.

Revers: VICTORIAE // AVGG - Victoria dans un bige au galop à droite, tenant les rênes de la main gauche et un fouet de la droite.

Atelier (année de frappe): Rome (207)

Références: RSC 713 (55£) - RIC 299 (S) - BMC 370 - Hill 900 (R3) - BnF 6535

Caractéristiques: Argent, 19mm, 2.68g, 6h. - Ex. Lanz Auktion 144 n°543

Note: ce type existe aussi pour Caracalla et Géta en aureus, sesterce et as. Pour l'argent, seul Caracalla est répertorié, cependant ce type devrait également exister pour Géta.

Commentaire:

Sur les monnaies impériales, la Victoire est généralement debout, parfois assise ou volant, mais elle est plus rarement sur un char. Ce type est inauguré à l'époque impériale par Sévère et sera très peu repris par ses successeurs, il faut attendre Valérien pour revoir la Victoire sur un bige sur une monnaie, d'ailleurs avec la même légende. Cependant ce type était très populaire à l'époque républicaine où il apparait sur des deniers anonymes au milieu du IIème siècle av. J.-C. pour ensuite être abondamment repris par de nombreux monétaires. Ce type, parmi les premiers représentés sur les deniers (avec les Dioscures, Luna sur son char, etc.) étaient en fait imposés par la Moneta de Rome ce qui limitait l'originalité des revers. Les types se diversifieront un peu plus tard avec une certaine "émancipation" des monétaires.

Denier du monétaire Spurius Afranius, vers 150 av. J.-C. (Coll. Christophe Oliva)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire