dimanche 18 décembre 2011

Un Génie sur un denier de Septime Sévère (Rome, 204)

Ce denier à la titulature précise (douzième puissance tribunicienne) est donc daté de 204 et son type est caractéristique des deniers datés de cette année-là.
L'année 204 est l'année des Jeux Séculaires et j'invite les lecteurs à lire ma contribution à la revue "Les Monnaies de l'Antiquité" à ce sujet. L'auteur du RIC et du BMC/RE, H. Mattingly, voit dans l'utilisation de ce type une référence générale aux cérémonies religieuses qui ont rythmé les célébrations de de ce moment unique de la vie romaine, car ils avaient lieu en moyenne tous les 110 ans. Ces Jeux sont l'occasion pour la famille impériale de montrer sa Pietas en participant aux différents sacrifices, sanglants ou non, qui ont lieu pendant trois nuits et trois jours.  


n° S105

Dénomination: Denier

Empereur: Septime Sévère

Avers: SEVERVS - PIVS AVG - Tête laurée à droite.

Revers: P M TR P XII COS III P P - Genius debout de face, tête à gauche, sacrifiant avec une patère de la main droite au-dessus d'un autel paré et allumé et tenant des épis de la main gauche.

Atelier (année de frappe): Rome (204)

Références: RSC 464 (25£) - RIC 195 (C) - BMC 467 - Hill 682 (S) - BnF 6452; ex. duplicibus Delécluse 6452a; Maspéro 1967/616

Caractéristiques: Argent, 18mm, 3.2g, 11h - Ex. Chris' Numismatique.

Note: Un denier conservé au British Museum et avec la légende SEVERVS AVG PART MAX active jusqu'en 201 est manifestement un faux d'époque, car avers et revers ne peuvent être contemporains. On parle alors d'hybride.

Commentaire:
Il existe de nombreuses divinités tutélaires dans la religion romaine. Ainsi les Lares et les Pénates disposent de temples ainsi que d'autels dans les toutes maisons. Ils sont respectivement les protecteurs des lieux publics ou particuliers et les dieux de la famille (ancêtres).


Statuette de Lare en bronze (Musée de la Civilisation gallo-romaine, Lyon)

Quant aux Génies, ils sont attachés aux lieux, mais aussi aux personnes à qui ils assurent la protection. Les sacrifices au Génie, à l'image de celui exécuté par le Génie au revers de notre monnaie, n'est pas sanglant mais consiste en une libation avec par exemple du vin. On sacrifiait généralement à son Génie le jour anniversaire de sa naissance. Mais les Génies sont aussi invoqués dans de nombreuses célébrations religieuses souvent après Janus, le dieu des commencements. On invoque alors le Génie du lieu ou celui de la divinité destinataire du sacrifice. L'empereur et le peuple romain avaient aussi leurs Génies et un culte leur étaient rendus.
La représentation du revers de ce denier est celle d'un Génie particulier, Bonus Eventus, lié aux événenements heureux et est représenté nu avec des épis de blé dans la main. Ces événement sont très certainement les Jeux Séculaires de 204.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire